Archives de l’auteur

Le pouvoir de réduire les allergènes sur les poils de chat

Tous les chats sécrètent un allergène courant dans leur salive: le Fel d1. C’est une protéine sécrétée principalement dans les glandes salivaires et sébacées du chat.

Le Fel d1 est transféré sur les poils et la peau des chats lorsqu’ils font leur toilette, puis dans l’environnement, au fur et à mesure que le chat perd ses poils, l’allergène présent sur ses poils et ses squames est disséminé dans toute la maison.

Même les races de chats sans poils comme le Sphinx sécrètent Fel d1 !!

Proplan LiveClear après 3 semaines d’utilisation quotidienne réduit les allergènes sur les poils du chat de 47% en moyenne.

Cela est permis par l’utilisation d’une protéine spécifique provenant du jaune d’œuf qui se lie à l’allergène Fel d1 dans la salive du chat et le neutralise en toute sécurité.

C’est bien vu !  😉 

Vidéo explicative sur le fonctionnement de Liveclear pour la réduction de l’allergie chez l’homme envers le chat via la consommation d’un aliment complet, de qualité et sans danger pour votre chat.

Propagation de la Covid-19 : les animaux toujours hors de cause.

L’Académie nationale de médecine et l’Académie vétérinaire de France, dans un communiqué commun datant du 23 juillet, actualisent leur position quant au risque potentiel représenté par les animaux contaminés par le SARS-CoV-2 pour l’Homme.

Bien que l’origine zoonotique de la Covid-19 soit bien établie (chauves-souris et hôtes intermédiaires possibles dont le pangolin asiatique), un seul cas de contamination animal-homme a été documenté avec des visons d’élevage aux Pays-Bas. Rien ne prouve à l’heure actuelle que les animaux participent à la propagation de la pandémie dans la population humaine.

 

En revanche, les académies soulignent la description d’une contamination de l’Homme vers l’animal à plusieurs reprises : depuis le premier cas du 26 février du chien contaminé par sa propriétaire à Hong-Kong, d’autres cas ont été rapportés dans la même ville (2 chiens et un chat), ainsi qu’en Belgique (un chat), aux Etats-Unis (5 tigres, 3 lions, 7 chiens, 5 chats), en France (2 chats), en Espagne (2 chats, une ferme à visons), en Allemagne (1 chat), en Russie (1 chat), aux Pays-Bas ( 25 fermes de visons), et au Danemark (3 fermes de vison) au 23 juillet.

Bien que ces infections animales ne jouent pas de rôle dans l’évolution de la pandémie, les académies continuent de recommander plusieurs mesures préventives. Ainsi, elles recommandent aux personnes infectées par le SARS-CoV-2, ou suspectes de l’être, d’éviter tout contact avec leurs animaux de compagnie, notamment s’il s’agit d’un furet ou d’un chat. Elles préconisent d’observer les mêmes mesures barrière : lavage des mains, masque …

 

Consultations uniquement sur rendez-vous ;-)

Nous nous sommes rendus compte, via l’expérience du confinement et des modifications imposées dans votre accueil, que les consultations sans rendez-vous créaient une certaine désorganisation dans la prise en charge de tout un chacun.

Désormais, toutes les consultations sont sur rendez-vous après contact téléphonique ou via la plate-forme (Facebook, notre site et Google).

En cas de réelle urgence, pas d’inquiétude, nous saurons vous prendre en charge et assurer la médicalisation de votre animal !