Lapin – Présentation

Le lapin est un animal domestiqué depuis plus de 1000 ans dont le poids varie entre 800g et 1,8 kg.

Son espérance de vie est de 5 à 10 ans.

La préservation de sa bonne santé passe par un respect de certaines règles … Venez les découvrir !

L’alimentation de votre lapin tient en 3 ingrédients :

  • Le foin : non compact ni poussiéreux avec 30% de fibres. Il doit être conservé au sec ! Le lapin doit le manger à volonté. Phléole des prés et foin d’avoine sont à privilégier mais la luzerne est à proscrire.

  • Des légumes variés, frais, nettoyés à l’eau, séchés et donnés à température ambiante. Il faut commencer à lui donner à partir de l’âge de 3 mois et n’en proposer qu’un nouveau tous les 3 jours. Question quantité : 40 gr matin et soir pour un lapin d’1 kg.

    Une liste complète de légumes est disponible  sur le site :   www.ladureviedulapinurbain.com.

                                   

  • Des granulés tous identiques pour lapin peuvent être donnés. A volonté jusqu’à 8 mois puis 20 gr par kg matin et soir ensuite. Dans la composition de ces extrudés, il faut retrouver plus de 20% de fibres (ou cellulose), moins de 16% de protéines, de 2,5% de lipides et  de 1% de calcium.

Des fruits peuvent également être laissés à disposition de temps en temps (pommes, poires…), sauf en cas de diarrhée.

En friandise, une branche d’animalerie ou d’extérieur est permise (stérilisée au four à 150 °c, 30mn). Les fruitiers ne sont pas autorisés sauf pommier et noisetier.

Même si votre lapin semble apprécier, ne lui donnez pas :

  • des friandises sucrées ou salées, des fruits rouges ou trop juteux, un bloc minéral.
  • des graines, des bâtons de graines collées
  • pain, pâte, biscotte, biscuit (même pour lapin), céréales, maïs
  • pois, fève, muguet, salade iceberg, avocat, laitage, graisse.

Il est normal de voir le lapin manger ses propres crottes et il faut le laisser faire.

Ce comportement est nécessaire à la bonne digestion des aliments.

 

Le lapin peut vivre seul ou en groupe, avec d’autres lapins ou des cobayes, en cage ou liberté surveillée dans la maison.

La litière de la cage est composée de foin ou litière de bonne qualité. On peut également mettre à disposition des morceaux de bois ou de branches pour l’usure des dents.

 

Il arrive parfois que les mâles urinent partout et de deviennent agressifs entre eux ou avec leur propriétaire. La castration est alors vivement conseillée et permet de limiter ces troubles du comportement.

Les lapins peuvent se reproduire à partir de 4 à 8 mois, pendant toute l’année. Après environ 31 jours de gestation, la femelle donne naissance à une portée de 2 à 5 petits.

Les problèmes dentaires sont très fréquents chez le lapin (anorexie, abcès, infection des mâchoires…). 

Il est recommandé d’effectuer un contrôle dentaire régulier et de consulter un vétérinaire très rapidement si le lapin arrête de s’alimenter.

De même, les troubles digestifs sont toujours une urgence est doivent être rapidement traités par un vétérinaire (diarrhée, occlusion, paralysie intestinale…).

 

Dès l’âge de 4 semaines, 2 ou 3 fois par an, il est recommandé de protéger le lapin contre la myxomatose et la maladie hémorragique à l’aide d’un vaccin.

Ces deux maladies sont souvent mortelles et il n’existe aucun traitement.

Venez découvrir ce petit livret très bien fait pour mieux connaitre votre lapin ! (il suffit de cliquer  🙂  ).

Et voici à nouveau ce site très riche en informations et conseils : la dureviedu lapinurbain.