Tortue – Ma tortue terrestre en 5 conseils

1) L’alimentation de ma Tortue tient en 3 ingrédients :

  • Tout d’abord du foin de bonne qualité, vert, non compacté pouvant lui servir de cachette.
  • Les ingrédients principaux : légumes (90%) et fruits (10%) doivent être variés, frais, rincés et peuvent venir du jardin. Leur rapport de teneurs [calcium/phosphore] doit être supérieur à 1. Plus ce rapport est élevé, plus l’aliment est privilégié. Servie dans un plat propre de couleur vive, la quantité quotidienne est de 50g pour une Tortue de 1kg (10g pour une juvénile de 100g).

  • Des Compléments en calcium et en vitamines sont ajoutés aux légumes. Le calcium, sous forme de poudre du commerce ou d’os de seiche râpé, est ajouté tous les jours. Au contraire, les vitamines ne sont à proposer que 2 fois par semaine maximum.

  tortue-hermann-corse-04 Unknown

Même si ma Tortue semble apprécier, je dois éviter de lui donner :

  •  Des légumes pauvres en calcium : laitue, salade romaine, batavia, feuille de chêne, carotte, tomate, concombre, courgette, haricots, petit pois, lentille, herbe, céleri, chou de Bruxelles, artichaut, cœur et feuilles de chou-fleur, chou chinois, les fleurs de brocolis.
  • Des fruits toxiques ou pauvres en calcium : rhubarbe, avocat, pomme, poire, fraise, banane, clémentine, mandarine, pêche, abricot, melon, raisin.
  • Des plantes d’intérieur, des épluchures, des croquettes pour chien et chat.
  • Pain, pâtes, riz, pommes de terre, maïs, ail, oignon, sucreries, laitages, champignons, viande, poisson et fruits de mer.

2) Ma Tortue doit être bien hydratée

hermann(2)Je mets à sa disposition un bac d’eau propre et renouvelée tous les jours.

Une fois par jour, je l’asperge d’eau à l’aide d’un vaporisateur. Tous les 2 jours minimum, je lui donne dans son terrarium un bain d’eau tiède de 20min dans un récipient dont elle ne peut sortir.

Le niveau d’eau est tel qu’elle peut maintenir sa tête en dehors et s’hydrater par le cloaque à la base de la queue.

 

3) Ma Tortue est au plus près de ses conditions naturelles de vie :

  • Je ne la mets dehors que si le climat est stable, non venteux et que la température minimale est de 20°C. D’environ 10m2 par Tortue de 10cm, un enclos grillagé la protège des prédateurs. Elle doit y bénéficier d’un coin d’ombre, d’un autre ensoleillé et d’une zone humide propre.
  •  Dans l’idéal, l’enclos intérieur ou le terrarium, pas nécessairement en verre, mesure 150x80x50cm pour une tortue de 10cm. Des zones d’aération existent en partie basse et haute. Le fond est couvert de lino. Pas forcément nécessaire, le substrat – terre de bruyère ou écorce de coco – ne doit pas être ingéré. 
    Je propose plusieurs cachettes où elle peut se mettre entièrement. Le nettoyage (vinaigre blanc) et le rinçage se font une fois par semaine. Afin d’éviter l’effet « caisse de résonnance », j’évite de placer le terrarium dans une pièce avec télé ou chaîne hifi.
  • Gérées par un thermostat, des sources de chaleurs sont fixées au plafond. 12h/jour, un spot chauffant assure un point chaud à 30-32°C (35-40°C pour une Horsfieldii), tandis qu’une lampe céramique centrale apporte 24-26°C la nuit. Si en journée, le spot chauffant ne suffit pas à fournir un minimal de 28°C partout, un 2nd spot moins puissant ou la lampe céramique peuvent être allumés en plus. Afin de contrôler ces températures, j’utilise un thermomètre infrarouge.
  • Une source d’UVb est nécessaire pour sa santé.
    Je suspends un néon Reptisun 5.0 de Zoomed® sur la longueur du terrarium, à moins de 30cm du sol. Il est allumé 12h/jour et changé tous les ans.
  • Ma tortue ne doit pas être mise en contact avec des tortues d’autres espèces.

4) Ma Tortue a des besoins particuliers : ponte, hibernation, etc.

ponte-tortueLa femelle a l’orifice cloacal moins extériorisé sur la queue que le mâle. Comme une poule, elle pond des œufs même en l’absence de ce  dernier. Je lui constitue un lieu de ponte abrité, profond de 10 cm et au substrat humidifié et adapté (vermiculite, tourbe, terreau…).

En présence d’un mâle, la probabilité de rétention d’œufs est moins importante.

Au maximum, leur espérance de vie varie de 60 (Horsfieldii) à 80 (Hermann) voire 120 ans (Grecque).

L’hibernation correspond à une pause hivernale et n’est pas indispensable, excepté chez les Horsfieldii. Elle ne doit pas être réalisée dans le frigo. Une consultation pré-hibernation est utile afin de permettre à ma Tortue de s’endormir correctement, sans parasite interne ni pathologie.

5) Ma Tortue a besoin de soins à domicile et de soins vétérinaires

Une visite annuelle permet de m’assurer de sa bonne santé. Je la transporte dans une boîte isotherme avec une bouteille d’eau chaude, enveloppée et fixe ou sur une serviette humide en plein été.

Le vétérinaire contrôle par exemple la bouche, la peau et les griffes. Il me dit comment la protéger contre les parasites digestifs et m’informe sur la législation (identification, certificats…). Pour raison sanitaire, j’évite la manipulation par les enfants.

A la maison, je l’examine et la pèse une fois par mois. Je m’inquiète en cas de fatigue, d’anorexie, de diarrhée, de troubles respiratoires, oculaires ou cutanés. En cas de besoin, mon vétérinaire est disponible pour me conseiller.

La clinique vétérinaire Sainte Barbe remercié le Dr Olivier Pouyol pour la rédaction de cet article.