La Péritonite Infectieuse du chat (PIF)

face_ct_arbreMaladie catastrophique provoquée par un coronavirus.

La transmission se fait par pénétration oro-nasale.
On parle de « Maladie des litières ».
Les gamelles ou les tissus des lieux de couchage peuvent aussi être incriminés.

Une chatte porteuse saine peut le transmettre à ses chatons entre l’âge de 4 à 6 semaines.

L’incubation (c’est le temps que met la maladie à se déclarer) est de 2-3 semaines à plusieurs années !

La majorité des chats malades ont moins d’un an.

Il existe deux formes de maladie :

– la forme dite humide (75% des cas) : il y a présence de liquide dans l’abdomen le plus souvent, parfois dans le thorax.
La mort survient rapidement malheureusement (quelques jours à 8 semaines).

– la forme dite sèche (25% des cas) : atteinte des yeux, du cerveau.
Le décès survient au bout de 6 mois à 1 an.

Il n’existe aucun vaccin.

Il n’existe aucun traitement permettant la guérison. Les médicaments prescrits essayent de réduire les symptômes et de renforcer les défenses du chat malade.

En prévention, il est conseillé d’avoir une litière pour 3 chats au maximum, de nettoyer régulièrement (eau de javel) car le virus est très sensible au détergent.

Le diagnostic n’est pas facile : il n’existe aucun test sérieux de dépistage, il faut avoir plusieurs analyses concordantes pour avancer le diagnostic de PIF.