Intoxication : les risques toxiques à la maison

 

La maison et le jardin sont des univers truffés de produits, aliments, plantes potentiellement toxiques pour vos animaux de compagnie. 

Nous vous invitions à découvrir les dangers présents dans votre environnement …

 

Le jardin

L’anti-limaces (métaldéhyde) : les granulés sont généralement bleus, ils ont un goût sucré apprécié des chiens. Il existe également le méthiocarbe (granulés violets) et le phosphate de fer (granulés gris-verts)

Les deux premiers sont des poisons convulsivants ayant également une action irritante sur le système digestif.

Le phosphate de fer a uniquement une action irritante sur le tractus digestif.

Il suffit de 20 grammes pour empoisonner un chat ou un chien de 5 kg.

Le crapaud : l’écrasement de ses glandes cutanées libère un venin dangereux.

 

Les engrais : il en existe différentes sortes.

  • Engrais minéraux : azote, phosphore, potassium. Dose toxique autour de 5 gr/kg chez le chien : irritation digestive modérée.
  • Produits d’origine biologique : généralement à l’origine de troubles digestifs mineurs. Un engrais « bio » ne veut pas dire « bon pour la santé » ! Méfiance sur les engrais contenant du tourteau de ricin (nécrose de la muqueuse intestinale) et ceux à base de cosses de cacao.

 

Le garage

Le raticide anticoagulant :

Les symptômes apparaissent tardivement après l’ingestion (plus de 48 heures).

Ce poison entraine des signes hémorragiques variés, de la faiblesse.

 

L’antigel (éthylène glycol) dans le liquide de refroidissement ou dans le liquide lave-glace. Il a un goût sucré qui attire chats et chiens. 

Ne pas laisser de bison ouvert et nettoyer les fuites au sol. Il suffit de l’équivalent de 3 cuillères à soupe pour empoisonner un chien de 10 kg et d’une seule cuillère à café pour un chat.    

Cela entraîne une ivresse puis ensuite des cristaux rénaux vont se former, entrainant de l’abattement, des difficultés à uriner …

 

La cuisine

Miam : du chocolat ! 

Le cacao contient un alcaloïde : la théobromine qui est toxique pour nos animaux. Le chocolat noir présente un risque d’intoxication important. 

30 grammes de chocolat avec 50% de cacao suffisent à empoisonner un chat ou un chien de 5 kg.

Le chocolat blanc n’entraîne pas de toxicité mais peut entrainer des troubles digestifs liés à sa teneur en sucre et en matières grasses.

 

L’oignon (cru ou cuit) : provoque une détérioration des globules rouges.

Chez le chien : 150 gr (soit 1 oignon + 1/2) est une quantité suffisante pour intoxiquer un chien de 10 kg.

Chez le chat : 1/4 d’oignon suffise 8

Méfiance, les symptômes surviennent 1 à 2 jours après l’ingestion. On peut observer des troubles digestifs, une valeur des muqueuses, des troubles cardia-respiratoires, des urines de couleur sombre.

La buanderie

Les produits de nettoyage, lessives, produits de vaisselle : ils entrainent des lésions irritatives localisées.

Une possible absorption digestive peut entraîner une intoxication plus générale (faiblesse musculaire, convulsions ..)

 

Les solvants domestiques : white spirit, xylène, acétone, essence de térébenthine …

Facilement volatiles, l’intoxication peut avoir lieu par inhalation, par contact ou par ingestion.

Symptômes : lésions irritatives de la peau ou des yeux. En cas d’inhalation : troubles respiratoires, troubles nerveux.

 

 

La salle de bain

Le paracétamol : le chat présente une très forte sensibilité à cette molécule et la moindre absorption est dangereuse.

Le chien tolère mieux ce médicament mais il reste sensible au surdosage.

Chez le chat : troubles nerveux, digestifs et cardio-respiratoires.

 

L’ibuprofène : en fonction de la dose ingérée, il peut y avoir une toxicité digestive ou rénale, voir une atteinte du système nerveux.

Attention également aux  antiparasitaires externes pour chien contenant de la perméthrine. Ils ne doivent jamais être appliqués sur un chat (même quelques gouttes). Toxicité garantie : troubles digestifs et nerveux (convulsions, coma).

Le salon

La cigarette : entières, mégots ou patch de nicotine.

3 à 5 cigarettes (ou 2 patch de 25 mg) intoxiquent un chat de 5 kg. Il faut 5 à 10 cigarettes pour un chien de 10 kg et seulement 2 ou 3 pour un lapin .

Le lys : tiges, fleurs ou les feuilles.

Toxicité rénale grave chez le chat. Symptômes généralement dans les 2 heures. Une amélioration partielle peut être observée dans les 24 heures, souvent suivie d’une aggravation dans les 72 heures.

Troubles digestifs mineurs chez le chien et les petits mammifères.

 

 

Les bons réflexes :

C’est comme avec les enfants en bas âge : ne rien laisser trainer, fermer les boites. Nos animaux sont curieux et vont très vite pour ingérer un produit.

                                                 

Pas d’auto-médication ni de remèdes de « grand-mère ».

Ne pas attendre les symptômes d’intoxication ! Appelez votre vétérinaire , ayez le réflexe de contacter le Centre Anti-Poison Vétérinaire (CNITV) : 04.78.87.10.40.

L’idéal est d’indiquer le produit ingéré (sa composition) et si possible la quantité ingérée estimée.